29 septembre 2006

Joseph kabila: traffic d’uranium au sommet de l’Etat

(1ère partie)

Enorme trafic d’uranium au sommet de l’Etat en RDC :

une menace pour la sécurité mondiale !

En pleine turbulence électorale en RDC, citant l’hebdomadaire britannique Sunday Times, l’Agence France Presse (AFP) du dimanche 6 août 2006 vient de jeter le pavé dans la marre en divulguant le scandale du trafic dangereux de l’uranium de notre pays, la République Démocratique du Congo, en faveur de l’Iran. Nul n’ignore le bras de fer qui oppose depuis des mois l’Organisation des Nations Unies et l’Iran au sujet de la suspension de son programme d’enrichissement de l’uranium. Et c’est au moment où le responsable iranien, Ali Larijani, vient de réagir à l’ultimatum du Conseil de sécurité de l’ONU en déclarant que l’Iran « n’acceptait pas la suspension de son programme d’enrichissement d’uranium » que le Sunday Times fait exploser le scandale. In fine! «L’hebdomadaire britannique cite un responsable anonyme des douanes tanzaniennes qui révèle qu’un chargement caché d’uranium 238 à destination du port iranien de Bandar Abbas a été intercepté le 22 octobre 2005 en Tanzanie.», affirme la dépêche de l’AFP qui précise que Sunday Times « évoque un rapport des Nations Unies, devant être prochainement soumis au Conseil de sécurité et rapportant la découverte en Tanzanie d’une quantité importante du métal radioactif en provenance d’une mine officiellement fermée mais exploitée en secret à Lubumbashi (RDC). »
Mais en attendant ce rapport des Nations Unies qui dure depuis plusieurs années que ce trafic a été porté à leur connaissance, nous nous faisons le devoir patriotique de livrer au peuple congolais, à ce stade où se joue le destin de sa souveraineté et de son destin, les séries des révélations que nous lui avons promises tant au sujet des trafics des matières stratégiques qu’autour des ventes illicites des trésors de la nation congolaise.
Dans les jours qui viennent, nous présenterons au peuple congolais l’historique du trafic dangereux et scandaleux de l’uranium congolais depuis Laurent Désiré Kabila jusqu’à son actuel successeur. Car il s’agit-là d’une grande opération entretenue par une très haute mafia politico-financière au sommet même de l’Etat congolais. Nous avons l’enregistrement du témoignage des officiers congolais qui ont participé à ces opérations depuis le début. Et ces témoignages nous livrent les identités des complices militaires et civils congolais ainsi que celles des leurs « partenaires » iraniens. Nous livrerons au peuple congolais une série de documents concernant des transactions secrètes autour de ce marché macabre de l’uranium. Car notre but est d’alerter l’opinion nationale congolaise sur le danger que représente pour notre peuple, la présence des hommes mafieux qui dirigent aujourd’hui nos institutions politiques grâce à l’imposture, et qui prétendent s’y installer pour toujours, avec la complicité d’une certaine mafia internationale qui les soutiennent. Car seul le peuple souverain peut opposer une vraie résistance, comme il le fait si merveilleusement aujourd’hui, afin de faire échouer cette entreprise diabolique.
Quand l’hebdomadaire britannique Sunday Times révèle qu’une saisie d’uranium a eu lieu le 22 octobre 2005, nous comprenons qu’il s’agit là de l’opération mafieuse dont fait allusion la lettre du 04 juillet 2005 du Pr Théophile Mbemba Fundu adressée à Monsieur le Président Moïse Katumbi à Lubumbshi. Cette lettre que dont nous publions la copie en annexe, parle expressément de « RADIO ACTIVE MATERIAL » en consignation à Kinshasa, aux bons soins de Monsieur John Kahozi. Et pour couvrir l’origine réelle de leur marchandise, ils lui ont accordé le numéro de série des produits déjà exploités légalement. Cependant, on peut se demander ce qu’un ministre de l’intérieur et de la décentralisation a affaire avec la commercialisation des produits radioactifs ! Pour commencer, nous publions en annexe la copie de cette lettre comme un simple prélude des autres documents qui impliquent directement les commanditaires de ce trafic au plus haut sommet de l’Etat congolais.
Notre peuple ne mérite pas ce qui lui arrive aujourd’hui ! Des dirigeants étrangers sans foi ni loi au sommet de l’Etat se livrent à un pillage systématique de nos biens et de nos richesses avec arrogance et mépris pour le peuple congolais, seulement parce qu’ils se savent soutenus et protégés par la mafia internationale ! Mais nous croyons qu’au sein de la Communauté Internationale existent des hommes et des femmes épris de paix et de justice pour l’humanité. Nous osons croire que le moment est venu pour que ces hommes et ces femmes-là élèvent la voix pour arrêter le fléau qui menace, non seulement le peuple congolais, mais aussi toute l’humanité. Nous savons le danger auquel nous nous exposons en nous engageant à révéler les détails de ce dossier très délicat et très sensible, à cause de l’ampleur des intérêts qu’il représente. Mais nous le faisons parce que nous pensons que l’heure de la vérité a sonné pour les Congolais qui ont droit d’être informés des agissements des imposteurs qui opèrent comme des vautours au sommet de l’Etat!

Durant toute cette semaine, nous poursuivrons la publication des preuves sur cette mafia qui touche la matière la plus stratégique de notre sous- sol. Au moment où le Japon commémore le 60e anniversaire de l’utilisation atomique de l’uranium congolais sur son sol, l’histoire devrait nous interpeller aujourd’hui, en tant que leaders politiques congolais, sur notre responsabilité quant à la commercialisation de ce produit dont l’usage peut à tout moment nuire à une bonne partie de l’humanité, si il tombait entre des mains irresponsables et meurtrières. Et la Communauté Internationale qui a l’obligation de veiller au bien être de toute l’humanité, devrait assister la RDC et le peuple congolais à veiller aux bonnes conditions de commercialisation des produits dangereux, pour le bien-être de tous.
Que Dieu protège la RDC et son peuple !

Honoré NGBANDA NZAMBO KO ATUMBA

Président national.

Fait à Paris, le 07 août 2006

Posté par cnrdoc à 06:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Joseph kabila: traffic d’uranium au sommet de l’Etat

    cheap jordans

    thank you for posting . please do more good article.i like it so much .I will always follow it.

    Posté par cheap jordans, 25 décembre 2010 à 06:58 | | Répondre
  • songqiudong

    From the http://www.vibram.us.com results is concerned

    Posté par Vibram, 18 janvier 2011 à 10:01 | | Répondre
  • I want to know

    Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi? Est ce que vous serez dans la manifestation de ce vendredi?

    Posté par Dellphin, 19 septembre 2007 à 22:23 | | Répondre
Nouveau commentaire